noyade intempestive le 13-11-2008 à 18:54:35

Plénitude


Découvrez Pep's!

 

 

 

 

 Ca faisait bien longtemps que je ne m’étais posé là pour penser à toi. Ce soir, assis entre ce fauteuil chevauché par un album photo, trois feuilles et un vieux tapis de souris « Ne ruminez plus devant votre ordinateur » et une unité centrale vulgairement accoutrée d’une lampe au rouge passé, j’angoisse à l’idée de la page blanche. Comment n’as-tu pu me manquer ? Toi, sans qui, il y a de ça des mois, je n’étais rien qu’un être humain en désespoir de reconnaissance, une chaussette sans sa comparse, un pull en été, la Terre sans eau. Cependant ces derniers temps, j’ai quand même beaucoup penser à toi et à toute cette confiance que tu m’as donnée. Je m’asseyais, à cette même place, et dans un état d’incompréhension ahurie je fixais l’écran lumineux sous la lumière blafarde de l’ampoule nue du palier. « Un jour cette plante va cramer ! », répète souvent papa en jetant un regard désapprobateur au ficus qui vient chatouiller l’ampoule. En attendant cet instant qui nous sera probablement fatale, je me languis de ces tendres moments que je passais à te raconter mes histoires, en poèmes, en prose, en mode texto, en jaune, vert ou bleu, bancales, atypiques ou banales, souvent tristes, parfois heureuses. C’était mes moments de réconfort à moi, qui me faisaient chaque fois croire un peu plus en moi, qui me persuadaient un peu plus chaque jour que le Soleil est jaune et la Lune blanche, l’herbe verte et les poussières scintillantes, le vent doux et frais, la neige glace et flocon.

 

 

Et la page blanche se remplie de caractères comme des yeux de larmes aux souvenirs heureux d’un passé presque oublié. Tiens, mais… ne sont-ce pas des paroles de chanson ? Qu’importe qu’elles soient ce qu’elles sont puisqu’elles disent ce que je suis. Je t’aime, tu sais. Si ce soir je viens te raconter toutes ces futilités, c’est qu’au fond tu m’as manqué. Ce qui me manque le plus, c’est sûrement lorsque j’étais capable d’écrire, presque avec facilité, des mots les uns à la suite des autres et que je pouvais savoir s’ils méritaient que tu les voies. Combien de textes n’ont connu que la corbeille ? Et combien ont connu ton indulgence ? Aujourd’hui je ne suis plus bon qu’à t’infliger d’affreuses suites de phrases de regret. Après tout le soutien que tu m’as apporté, je ne suis pas fier que tu lises de si tristes et mauvaises lignes. Je t’avoue avec conviction que je n’abandonne ni le chantier ni la pelle sur le chantier. Comme toujours, les travaux auront du retard, mais le Palais n’en sera que plus beau.

 Laisser tomber les feuilles, c’est leur laisser une chance de s’épanouir

Les arracher aux arbres, c’est leur enlever tout espoir de plénitude

 

Mise à jour de La vie c'est aussi ça (menu), et merci à ceux qui me lisent encore.

 


écrits de poètes en vogue

 

tilt  le 13-11-2008 à 21:45:23  #   (site)

«Et je me sens
comme un ver de terre dans le sable
comme un western sans les chevals
comme les pauvres sans la misère
comme un banquier à découvert
comme le journal d'avant-hier
comme Macumba sans Mader
comme un rappeur sans le staïle
comme un japonais Sankuaï
comme George Bush à l'etranger
comme Cauet sur Arte... »
Lire tes expressions "une chaussette sans sa comparse, un pull en été" m'a fait penser à ces paroles des Fatals Picards. Sous leur aspect comique, ils ont des sacrés textes.

Bref, moi je viens toujours lire. Je ne saurais pas répondre si tu me demandais Pourquoi, mais voilà.

édité le 13-11-2008 à 21:45:59

 
 
noyade intempestive le 21-09-2008 à 18:07:33

Portraits

 

Assis

Sur la balançoire

Le vent souffle et le soleil se couche - déjà

Trois portraits

 

androgyne

Androgyne

 

garçon

Garçon

 

jeune fille

Jeune fille

 


Découvrez Rihanna!

 


écrits de poètes en vogue

 

tybulle  le 06-10-2008 à 11:07:46  #

mon commeur préféré va comment par ce début d'octobre?
bisous

Mink  le 30-09-2008 à 19:22:42  #   (site)

Coucooou ! <3
Je suis de retour moi aussi . =DD
Merci du fond du coeur pour tes gentils commentaires , à chaque fois ils me remonte le moral ou me font sourire . Tu es super gentil . <3
Donc je suis de retour . J'ai pas d'idée d'article mais je reviens . =)
Et je suis bien contente ! <3

Doucee Soirée Lanceur de Couteaux . <3

johnmandrake666  le 28-09-2008 à 13:37:55  #   (site)

J'aime beaucoup le premier et le troisième^^

aurore  le 23-09-2008 à 01:32:08  #   (site)

salut Elliott, tu vas bien ?.. ils sont bien réalisés tes portraits.. t'as oublié des cils pour la fille..
bisous portes toi bien

 
 
noyade intempestive le 04-09-2008 à 19:34:42

 

On n’oublie jamais…

 

Les larmes dans le bleu du ciel

Qui pleurent la vie de leurs souvenirs

Dans le rouge de mes yeux injectés

Pris d’un désespoir féminin

 

Les sourires dans le scintillement du soleil

Qui rient le bonheur de leurs instants paisibles

Dans l’éclat mystérieusement rouge de mes lèvres heureuses

Prises d’une folle ardeur subite

 

La sincérité dans la bouche du vent

Qui souffle un air passionné

Dans la fraîcheur de mon cou

Pris par surprise d’un désir caché

 

Le partage dans les chaudes mains du champ de blé

Qui caressent la douceur d’une belle journée

Dans les profondes cambrures de mon dos agile

Pris par surprise d’un engouement inconnu

 

Seul l’épicurisme entend les cris du plaisir 

 

[note : mise à jour de La vie c’est aussi ça]

 

 


écrits de poètes en vogue

 

rimesoudeprime  le 09-09-2008 à 16:01:11  #   (site)

si tu aimes les poémes fais passer l'adresse de mon blog.
merci d'avance.

Cindynette  le 08-09-2008 à 22:46:20  #   (site)

Bonsoir. Sourire

Tu te rappelles, l'article que tu m'avais demandé, il y a quelques mois ?
... Eh bien il est fait.
Oui oui, je parle bien de l'article sur mon Vef'. Sourire

Voilà. Je voulais te prévenir, ahah.

Si tu parles toujours à Mink, préviens là, ça pourrait l'intéresser. Enfin je ne sais pas, j'ai l'impression.

Bisous. Rire

tilt  le 06-09-2008 à 10:46:12  #

C'est très beau.

Merci pour tes commentaires toujours aussi riches, ça me fait plaisir de te revoir par ici Sourire

tybulle  le 04-09-2008 à 20:18:07  #

toujours d'aussi beaux textes fidèle à toi même.... merci...

 
 
noyade intempestive le 09-07-2008 à 19:25:48

Time needs Time

 

Nous ne nous tenons jamais au temps présent.

Nous anticipons l'avenir comme trop lent à venir,

comme pour hâter son cours, ou nous rappelons le

passé pour l'arrêter, comme trop prompt : si

imprudents que nous errons dans des temps qui

ne sont point nôtres, et ne pensons point au seul

qui nous appartient ; et si vains que nous songeons

à ceux qui ne sont rien, et échappons [laissons

échapper] sans réflexion seul qui subsiste. C'est

que le présent, d'ordinaire, nous blesse. Nous le

cachons à notre vue, parce qu'il nous afflige ; et

s'il nous est agréable, nous regrettons de le voir

échapper. Nous tachons de le soutenir par l'avenir,

et pensons  disposer les choses qui ne sont pas en

notre puissance, pour un temps où nous n'avons

aucune assurance d'arriver.

Que chacun examine ses pensées. Il les trouvera

toutes occupées au passé ou à l'avenir. Nous ne

pensons presque point au présent, et si nous y

pensons ce n'est que pour en prendre la lumière

pour disposer de l'avenir. Le présent n'est jamais

notre fin [notre but]. Le passé et le présent sont

nos moyens ; le seul avenir est notre fin. Ainsi nous

ne vivons jamais, mais nous espérons vivre ;

et, nous disposant toujours à être heureux,

il est inévitable que nous ne le soyons jamais.

 

Blaise Pascal

 

 

Extrait de Pensées sur le temps,

un des Carnets de philosophie

de André Compte-Sponville

 

mes actuels débuts dans le croquis

 


écrits de poètes en vogue

 

johnmandrake666  le 21-07-2008 à 20:56:10  #   (site)

Ah... c'est agréable d'avoir une petite news ici^^

not-VintAge  le 15-07-2008 à 07:43:19  #

Pour deezer avec le lecteur ki demarre spontanément tu peus le modifié en modifiant ton lecteur exportable une fois sa tu decoche " lecture automatique " à ce moment tu copie ton lien et tu l'ajoute et comme par magie plus de musique automatique mais les gens peuvent l'écouter en cliquant sur " play " bien sure Rire

 
 
noyade intempestive le 13-05-2008 à 12:45:01

Obsession

 

free music

 

 

(suite et fin)

 

Novembre arriva sur la pointe des pieds avec une énorme surprise. Tel le Père Noël, il déposa délicatement les vacances de Toussaint au début de l'hiver et reparti tout aussi discrètement. J'apprécie particulièrement les vacances de Toussaint  parce que le début d'année est toujours exténuant. Et enfant pourri gâté que je suis, je sautai dessus avec gourmandise et les englouties d'une seule et même bouchée appétissante qui s'avéra écoeurante par la suite.

 

Mister Dea venait de son Manchester français pour voir des amis, profita de l'occasion pour me découvrir de plus près. Nous avons descendu et monté cent vingt-quatre marches, traversé deux métros, exploré un cinéma, un square, vingt-et-une rues, tournés trois fois en rond, longé le Parc du Luxembourg, croisé la jungle tropicale, n'avons pas réussi à nous perdre et nous sommes quittés, chacun se faisant engloutir par un tunnel différent.

 

Mais Novembre est égoïste et sa Toussaint, au bout d'un certain temps, il aime bien qu'on la lui rende. Et alors qu'on ne le soupçonnait pas d'un tel égocentrisme, il dévoila sa double personnalité : n'aimant pas les enfants pourris par le désir avide de cadeaux, mais vides de partage, il se vengea en un coup violent de fouet, faisant de fait dégringoler tout le bonheur du malheureux petit être sans défense - moi. C'est ainsi que mon château de cartes, que j'avais réussi à construire en entier après de nombreuses tentatives, s'écroula magistralement d'un coup d'un seul.

 

Je n'eus aucune nouvelle de Mister Dea pendant deux semaines et quatre jours. Et quand enfin j'en eus, c'était pour apprendre qu'une certaine Camille avait fait irruption dans sa vie. De plus, il était trop tard pour jeter les dés avec Alex. Et la forêt tropicale était envahie par des démons enragés qui refusaient une nouvelle construction de routes et qui, pour lutter, organisaient des réunions tribales excluant tout étranger. J'ai très vite attrapé la tourista.

 

 

Décembre étant un très bon ami de Novembre, il ne laissa pas l'action de ce dernier inachevée et souffla violemment d'un vent glacial qui balaya mes cartes d'une traite et pétrifia tout sur son passage. Plus de château, plus même de cartes. Plus de Mister Dea, plus même d'yeux bleus à l'horizon. Le désespoir du vide. La peur du précipice. Mes tentatives pour retrouver et récupérer mes cartes restèrent vaines.

 

 

Et ce n'est qu'aujourd'hui que je réalise que si j'avais osé lancer les dés, j'aurais plutôt construit un mur qu'un château de conte de fées et je serais dans les bras de mon Prince Charmant. A la place de quoi, je n'ai plus mes deux espèces de bouts de ficelle au poignet droit, je n'ai bientôt plus cours et je mange des plats tout prêts deux jours sur sept.

 

Il fait beau, le soleil brille et le vent brise les sentiments

 


écrits de poètes en vogue

 

tilt  le 03-07-2008 à 19:04:32  #   (site)

Ah ça fait plaisir d'avoir un peu de tes nouvelles =) C'est marrant que tu m'ai laissé ce commentaire juste aujourd'hui parce que justement cet aprèm je suis repassée un peu sur ton blog, parcourant un peu toutes les pages Sourire

En tout cas merci pour ton commentaire, ça me fait très plaisir, même si je ne suis pas sûre d'être aussi... "bien" que tu le dis... Bien que je crois que tu cernes bien ce que je suis au fond... Langue

En tout cas, au plaisir de te relire très vite!

Cindynette  le 01-07-2008 à 10:33:31  #

En te laissant ce message la dernière fois, j'avais complètement oublié que je partais à Biscarosse (une ville à quelque kilomètres de Bordeaux, avec la plage, tout ça, ...).

J'ai réussi à emprunter l'ordinateur de mon cousin cinq minutes. Je viens donc te prévenir que l'article sur mon vef', et la lecture de "Obsession" se feront à mon retour à Bordeaux, c'est à dire lundi prochain.

Voilà. Je me sauve, le cousin gueule. :]

Bises, à la prochaine !

Cindynette  le 30-06-2008 à 01:33:15  #   (site)

Woah, shit !
Désolée pour le triple commentaire. T'auras qu'à en supprimer deux, et celui-ci aussi, par la même occasion. :]

Bises, à plus !

Cindynette  le 30-06-2008 à 01:31:47  #

Bonsoir jeune homme. Sourire

Je viens prendre des nouvelles, étant donné que cela fait longtemps que je n'ai pas eu un de tes commentaires que j'apprécie tant.
Les vacances ont enfin pointé le bout de leur nez. Ca fait du bien, depuis le temps qu'on les attendait.
Que fais-tu, à la rentrée ?
Moi je passe en seconde. Eh oui, cette année j'ai redoublé ma troisième, et j'ai commencé ma scolarité à quatre ans au lieu de trois. Ce qui fait que cette année je me suis retrouvée en troisième à seize ans. Ce n'était pas vraiment super, les mentalités sont différentes, on ne se rend pas vraiment compte comme ça, mais deux ans de différence, ça change beaucoup de choses.
Sinon, on ce moment, ma vie est de plus en plus débridée. Je pense que ce n'est pas vraiment une bonne chose, je devrais me calmer. Mais c'est tellement bon. J'ai été pas mal privée depuis un an, après les conneries que j'ai faites. Et maintenant qu'on m'a redonné beaucoup de libertés, j'en profite. Le problème est que, au bout d'un moment, si je continue comme ça, les privations vont recommencer. Oui, je crois que je devrais vraiment me calmer.
Je dois t'embêter avec mes histoires de petite adolescente un peu trop insouciante. Enfin, je sais que tu vas me répondre "Mais non, tu ne m'embêtes pas du tout, ...", comme pour toutes les autres fois où je te racontais ma vie. :]
Je me rends compte que, en fin de compte, quand tu me laisses un message, je ne te réponds jamais, ou très brêvement (et je m'en excuse!), et aujourd'hui que tu ne m'as laissé aucun message, c'est moi qui t'écris assez longuement (je devrais peut-être abréger mon roman, d'ailleurs!).
Tes messages doivent sans doute me manquer, ahah ! ^^

Je vais te laisser et aller me coucher. Je reviendrais demain pour lire "Obsession", et très certainement te complimenter, parce que ce que tu écris est toujours très joli.

Je n'ai pas oublié pour l'article sur vefblog que je t'ai promi la dernière fois. J'ai aussi une nouvelle photo, comme convenu ! Je ferai ça aussi demain (promi promi promi!). :]

Sur-ce, à la prochaine !

Cindynette  le 30-06-2008 à 01:31:47  #

Bonsoir jeune homme. Sourire

Je viens prendre des nouvelles, étant donné que cela fait longtemps que je n'ai pas eu un de tes commentaires que j'apprécie tant.
Les vacances ont enfin pointé le bout de leur nez. Ca fait du bien, depuis le temps qu'on les attendait.
Que fais-tu, à la rentrée ?
Moi je passe en seconde. Eh oui, cette année j'ai redoublé ma troisième, et j'ai commencé ma scolarité à quatre ans au lieu de trois. Ce qui fait que cette année je me suis retrouvée en troisième à seize ans. Ce n'était pas vraiment super, les mentalités sont différentes, on ne se rend pas vraiment compte comme ça, mais deux ans de différence, ça change beaucoup de choses.
Sinon, on ce moment, ma vie est de plus en plus débridée. Je pense que ce n'est pas vraiment une bonne chose, je devrais me calmer. Mais c'est tellement bon. J'ai été pas mal privée depuis un an, après les conneries que j'ai faites. Et maintenant qu'on m'a redonné beaucoup de libertés, j'en profite. Le problème est que, au bout d'un moment, si je continue comme ça, les privations vont recommencer. Oui, je crois que je devrais vraiment me calmer.
Je dois t'embêter avec mes histoires de petite adolescente un peu trop insouciante. Enfin, je sais que tu vas me répondre "Mais non, tu ne m'embêtes pas du tout, ...", comme pour toutes les autres fois où je te racontais ma vie. :]
Je me rends compte que, en fin de compte, quand tu me laisses un message, je ne te réponds jamais, ou très brêvement (et je m'en excuse!), et aujourd'hui que tu ne m'as laissé aucun message, c'est moi qui t'écris assez longuement (je devrais peut-être abréger mon roman, d'ailleurs!).
Tes messages doivent sans doute me manquer, ahah ! ^^

Je vais te laisser et aller me coucher. Je reviendrais demain pour lire "Obsession", et très certainement te complimenter, parce que ce que tu écris est toujours très joli.

Je n'ai pas oublié pour l'article sur vefblog que je t'ai promi la dernière fois. J'ai aussi une nouvelle photo, comme convenu ! Je ferai ça aussi demain (promi promi promi!). :]

Sur-ce, à la prochaine !

Cindynette  le 30-06-2008 à 01:31:33  #

Bonsoir jeune homme. Sourire

Je viens prendre des nouvelles, étant donné que cela fait longtemps que je n'ai pas eu un de tes commentaires que j'apprécie tant.
Les vacances ont enfin pointé le bout de leur nez. Ca fait du bien, depuis le temps qu'on les attendait.
Que fais-tu, à la rentrée ?
Moi je passe en seconde. Eh oui, cette année j'ai redoublé ma troisième, et j'ai commencé ma scolarité à quatre ans au lieu de trois. Ce qui fait que cette année je me suis retrouvée en troisième à seize ans. Ce n'était pas vraiment super, les mentalités sont différentes, on ne se rend pas vraiment compte comme ça, mais deux ans de différence, ça change beaucoup de choses.
Sinon, on ce moment, ma vie est de plus en plus débridée. Je pense que ce n'est pas vraiment une bonne chose, je devrais me calmer. Mais c'est tellement bon. J'ai été pas mal privée depuis un an, après les conneries que j'ai faites. Et maintenant qu'on m'a redonné beaucoup de libertés, j'en profite. Le problème est que, au bout d'un moment, si je continue comme ça, les privations vont recommencer. Oui, je crois que je devrais vraiment me calmer.
Je dois t'embêter avec mes histoires de petite adolescente un peu trop insouciante. Enfin, je sais que tu vas me répondre "Mais non, tu ne m'embêtes pas du tout, ...", comme pour toutes les autres fois où je te racontais ma vie. :]
Je me rends compte que, en fin de compte, quand tu me laisses un message, je ne te réponds jamais, ou très brêvement (et je m'en excuse!), et aujourd'hui que tu ne m'as laissé aucun message, c'est moi qui t'écris assez longuement (je devrais peut-être abréger mon roman, d'ailleurs!).
Tes messages doivent sans doute me manquer, ahah ! ^^

Je vais te laisser et aller me coucher. Je reviendrais demain pour lire "Obsession", et très certainement te complimenter, parce que ce que tu écris est toujours très joli.

Je n'ai pas oublié pour l'article sur vefblog que je t'ai promi la dernière fois. J'ai aussi une nouvelle photo, comme convenu ! Je ferai ça aussi demain (promi promi promi!). :]

Sur-ce, à la prochaine !

schizophrenia  le 11-06-2008 à 15:32:16  #   (site)

bonjour

tu ne te souvien suremen plus de moi ..
en relisant mon vieux blog je suis tombé sur de vieux messages ^^

qui m'ont fait penser à toi

donc je voulais savoir comment tu allais

moi j'ai bougé et c'est ici

http://not-vintage.vefblog.net

aurevoir poète j'attends de tes nouvelles

tilt  le 13-05-2008 à 19:56:18  #

Il faut que je laisse un commentaire, sinon ça voudrait dire que je suis passé à côté de ces articles qui, pour la première foi sans doute depuis le début de ce blog, sont bien plus que les jolis mots que nous avons l'habitude de savourer ici.

Cela dit, je ne sais même pas quoi écrire face à ces mots plein de justesse.

Je me contenterais de dire que ces articles, on les aura attendu, on les aura lu, et on les aura savourés pour leur sincérité...

 
 
 

Ajouter un commentaire

Pseudo : Réserve ton pseudo ici
Email :
Site :
Commentaire :

Smileys

 
 
 
Rappel article